De San Francisco à Emigrant avec Basil

En passant en Californie, une de nos priorités était d’aller voir Basil, un ami d’enfance à Michel, qui a déménagé à Berkeley (à côté de San Francisco) pour son post-doctorat. Être accueilli chez lui nous a permit d’avoir une base pour explorer la ville de San Francisco. Mais surtout, cela faisait déjà quelques mois que nous n’avions pas dormi dans un appartement. Et nous avons apprécié passer deux nuits entre quatre murs pour changer de la tente. Et puis, il avait ce truc bizarre, on pense que ça s’appelle douche. Après deux mois à nous baigner dans les lacs et les rivières, ça nous a pris un moment pour comprendre de nouveau comment ça marche. Les jours sont passés très vite et la longue journée à San Francisco nous a bien plu même si nos systèmes immunitaires ne sont plus adaptés à se débrouiller dans les métros après des mois à vivre dehors. C’est ce que nous allions comprendre quelques jours plus tard.

 

Nous avons aussi profiter de notre étape à San Francisco pour revoir Cris, qui habite à Oakland et que nous avions rencontré en Argentine. Elle nous a donné beaucoup de conseils sur les sites d’escalade aux États-Unis.

Selfie avec Cris
Selfie avec Cris. Photo: surement pas de Basil 😉

Pour Basil, notre visite était aussi une bonne occasion de partir en montagne ensemble lors d’un weekend. Avec notre passion pour l’escalade et les sports de montagne, nos sorties et nos voyages sont orientés autour de la grimpe. Une des grandes passions de Basil, c’est la photographie. C’est autour de cette passion qu’il organise ses voyage et ses sorties. Ainsi, de partir en weekend tous les trois, en plus de profiter du temps ensemble, c’était l’occasion pour nous de voir la nature et les montagnes d’un autre point de vue en suivant Basil. Celui de la photographie. Le lever de soleil, le coucher de soleil et les étoiles pendant la nuit, ce n’est pas seulement beau, c’est le moment où il faut être prêt pour la meilleure lumière et les photos de qualité.

Nous avons choisi une sortie à Emigrant Wilderness dans la Sierra Nevada, qui est une région où les permissions pour bivouaquer ne sont pas limités en nombre.

Après une longue montée, dont le dernier tiers sans chemin était vraiment sauvage et absolument magnifique, nous avons mis notre tente à coté du beau Iceberg Lake, en dessous du Granite Dome. Avec les sacs lourds (le matériel de photographie peut peser aussi lourd que le matériel d’escalade) nous avons mis environ 6 heures, ce qui était une bonne garantie pour trouver un coin sauvage et tranquille.

 

Nous n’allons surement jamais oublier la belle ambiance de la soirée, du coucher de soleil et ensuite le ciel merveilleux avec la voie lactée et les réflexions des étoiles sur le lac. D’apprendre plus sur la photographie, observer un expert et en même temps d’échanger sur nos vies dans un endroit sans aucun signe de civilisation ont été une expérience unique de notre voyage.

 

Notre sortie est devenu encore plus mémorable avec l’arrivée du vent de façon complètement inattendu après minuit. Nous nous sommes battus quelques heures à tenir la tente et à dormir (taux de succès proche de zéro). Comme le vent a augmenté encore et encore nous avons décidé de quitter notre lieu de bivouac, vers 4 heures du matin, et de descendre plus bas en espérant trouver un endroit protégé du vent. Nous avons réussi a ranger les tentes avant que le vent ne les détruisent et nous sommes alors partis pour une petite expédition avec les frontales pour redescendre une heure. En nous rappelant de quelques passages clés de la montée, nous avons bien trouvé la descente dans le noir. Après avoir trouvé un coin pour un bivouac improvisé, nous avons pu nous reposer un peu. Finalement, le soleil nous a réveillé 2-3 heures plus tard. Après un bon petit déjeuner, la descente de retour sur le chemin c’est bien passée. Et c’est fatigués mais avec une super expérience que nous avons terminé ce weekend.

 

Basil a du rentrer à San Francisco et nous sommes partis pour le Yosemite. Un peu triste que ce temps si intense était trop court, mais très content des moments passés ensemble, nous continuons notre voyage de nouveau à deux.

DSA_4827_sm
Iceberg Lake, Emigrant Area. Photo : Basil Greber

Dans cet article, vous allez surement reconnaitre les photos de haute qualité de Basil. Pour voir plus de ces magnifiques photos, prises aux quatre coins du monde, voici ces liens :

@basilgreberphoto

https://500px.com/basilgreber

Le photographe photographié
Le photographe photographié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :