Casse tête américain

La prochaine étape du voyage n’est pas des moindres puisque après avoir passé 7mois1/2 autour de l’hémisphère sud, nous repartons pour 5 mois dans l’ouest américain. Ça faisait longtemps que nous voulions partir découvrir cette partie du monde aux sites d’escalade renommés. Des parois vertigineux du Yosémite, aux fissures incroyables d’Indian Creek, l’ouest américain à de quoi faire rêver. Et en même temps, l’escalade y est tellement à l’opposé de ce qu’on connait en Europe. C’est sans doute cela que l’on va chercher là-bas, l’inconnu, de nouveaux challenges, le sentiment de tout recommencer de zéro et de s’émerveiller encore une fois jusqu’où peuvent nous emmener nos mains et nos bras.

IMG_7325
Pas encore très raide, notre première grande voie aux États-Unis avec quelques fissures de doigts.

5 mois dans l’ouest américain, ça peut faire rêver et pourtant devant les noms des sites d’escalade existants qui s’ajoute les uns derrière les autres, commençant à rendre infini la liste des possibilités, on se sait plus où donner de la tête.

Les points des destinations se dessinent sur la carte. La question est : comment relier tous ces sites logiquement? Quelle est la solution à l’équation entre faire le plus de sites possibles, avec le moins de distance possible et à la bonne saison.

Les distances donnent vite le vertige : de la Californie au Colorado, du Wyoming à l’Arizona : combien de miles nous attendent? Qu’est ce qui est raisonnable? En tant qu’européens nos références temps/distance sont noyées dès que l’on arrive sur le « Nouveau Monde ».

Mais le casse-tête ne se limite pas aux sites d’escalade et au parcours. L’autre problème est celui du logement et du déplacement pendant les 5 mois de voyage. Nous arrivons voulu avoir un van mais les locations affichant des nombres à 5 chiffres sont plutôt décourageantes pour une durée si longue. Alors que faire? Acheter ou louer? La question c’est longtemps posée. Nous aurions sans doute tenté la première option si un couple d’amis ayant fait l’année passée aussi 5 mois de voyage-escalade dans l’ouest américain ne nous aurez pas découragé. Ils ont acheté un camion de type déménageur, qu’ils ont arrangé afin de pouvoir dormir dedans. Mais entre le prix de l’achat, celui de l’assurance véhicule (chère pour les étrangers) et un prix de revente assez faible, ils pensent ne pas avoir beaucoup gagné.

 

Nous nous sommes donc retrouvé en dernières minutes à chercher des locations. Notre choix final est un compromis : voiture/tente pendant 3 mois et demi et un van pendant 1 mois et demi. En effet, l’hiver la location d’un van est presque 4 fois moins chère qu’en été. La solution la meilleure marché serait surement, comme l’on fait un autre couple de français, d’acheter un van au canada où se pratique les permis vacances-travail (donc plus de jeunes étranger qui cherchent à vendre des voitures ou des vans) et moins de

IMG_7195
Maple Canyon

Nous vous tiendrons au courant de notre parcours dès que possible sur le blog et plus régulièrement sur les réseaux sociaux : Instagram ou Facebook.

A bientôt pour de prochaines aventures…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :