Escalade en Australie

Nous avons passer deux mois à arpenter les falaises de l’Australie. En discutant avec les locaux de notre parcours et des sites choisis, ils nous ont souvent dis qu’ils auraient choisi la même chose si on leur auraient demander des conseils sur un voyage en Australie. A notre avis tous ces sites ont un intérêt international. On y trouve les grès parmi les plus solides du monde.

Escalade sportive ou escalade traditionnelle?

20190510_094403
Relais sur friends à Point Perpendiculare

Comme c’est souvent le cas en Australie, les voies qui peuvent être protégées avec friends et coinceurs ne sont pas équipées. Au contraire, si ce n’est pas protégeable avec des protections mobiles, la voie est équipée.
Ce n’est pas systématique, mais si on cherche des cotations plutôt faciles, on tombent souvent sur des voies non équipées et équipées pour les cotations dures.

Les carrot bolts

IMG_5942

un carrot bolts à Point Perp et le bolt plate à placer dessus

Typiquement australien, les carrot bolts sont des protections quelques peu déconcertantes et qui nécessiterons une visite dans un magasin d’escalade australien pour se procurer les bolt plates. Les carrot bolts ressemblent à des clous fixés dans le sol où l’on fixe soit même une plaquette, le bolt plate. L’intérêt est principalement visuel : ils sont difficile à voir. C’est aussi plus économique que des spits classiques.
Cependant, les carrots bolts sont de moins en moins populaires. Les australiens aussi préfèrent grimper sur des voies spitées. Ainsi, de plus en plus de voies sont rééquipées avec des spits classiques.

Quand partir?

La mi-saison est la plus adaptée pour faire un voyage de grimpe en Australie. L’été est souvent très chaud (35-40°C). L’hiver, on peut grimper plus au nord dans le Queensland.

Les topos

Les topos sont très bien faits. On y trouve beaucoup d’informations sur les voies. Mais si on lit tous les commentaires sur les voies, souvent on ne peut plus dire qu’on les a fait à vue.
The Crag est un site internet très utilisé et actuel sur les sites et les voies en Australie. Il est utile quand on ne veut pas acheter tous les topos.

Se loger et se déplacer

IMG_5013

En route pour Taipan Wall dans les Grampians

Il est très pratique d’avoir un van. On peut trouver facilement des coins pour faire du camping sauvage.
Pour profiter de tous les sites, il ne faut pas avoir peur des dirt road, ces routes de terre ou de cailloux. Si certaines sont correctes, il y a souvent des nids de poule. Les pires que nous avons rencontré sont dans les parcs nationaux (Tasman, Grampians…) Un 4×4 peut être utile mais n’est pas nécessaire. Nous avons été partout avec notre petit van de location. Notre couple d’amis australiens avec qui nous avons fait connaissance dans les Grampians et avec qui nous avons toujours grimpé à partir de cette rencontre, voyage sur tous les sites australien avec un van non 4×4. Il suffit d’être prudent.

IMG_6046

Camping au milieu du bush

L’éthique en Australie

IMG_5291

Départ original dans la voie Manic Depressive, secteur Bundaleer, Grampians

Les habitudes de grimpe peuvent être parfois un peu différentes d’un continent à l’autre. La pratique du clip-stick est très utilisée en Australie comme elle l’est de plus en plus en Europe.
Par contre, vous n’allez pas vous faire beaucoup d’amis auprès des locaux si vous ramassez des grands bâtons posés au pied des falaises pour faire votre feu le soir. En effet, on voit peu de gens avec un clip-stick commercial mais les bâtons sont souvent utilisés. Il va falloir apprendre la méthode artisanale pour pré-clipper ses dégaines.
Une pratique beaucoup plus étranges sont les départs Batman. Il arrive, en effet que la partie entre le sol et le premier spit soit ingrimpable, soit parce qu’il n’y a pas de prises, soit parce qu’il y a trop de végétation. Dans ce cas, il faut pré-clipper le premier point, réussir à se hisser jusqu’à la dégaine et commencer la grimpe à partir de la première dégaine.

Sur quels sites grimper en Australie?

Tasmanie

Trio de tours en Tasmanie : Moai, Totem Pole et Pole Danceur

Première destination du voyage : la Tasmanie. Nous y avons passer deux semaines. Nous avons été parfois limité dans nos projets de grimpe par la météo qui peut être assez instable. Mais la grimpe est unique. Nous avons adoré gravir les tours au dessus de l’eau. On trouve beaucoup de sites non équipés en Tasmanie ou mixte (sur un même sites, certaines voies sont équipées d’autres non).
Ceux qui ont la phobie des coinceurs pourrons trouver leur bonheur sur les falaises de granite blanc ou rouge de Paradiso et de Star Factory. Mais ce mettre à l’escalade traditionnelle rajoute beaucoup de valeur ajouté à la grimpe dans le pays.

Plus d’info sur l’escalade en Tasmanie ici.

Arapiles, Grampians et Blue Mountains

Ce sont les trois grands classiques de l’Australie. Ils sont tous situés sur la partie Sud-Est de l’Australie.
Arapiles et Grampians sont proches l’un de l’autre. Ils sont situé dans l’État du Victoria, à 4 heures environ au nord-ouest de Melbourne.
Les Blue Mountains sont situés au Nord-Ouest de Sydney.

Arapiles

Le site majeur pour l’escalade traditionnelle en Australie. On trouve beaucoup de styles différents et surtout toutes les cotations : autant pour le grimpeur débutant que pour le grimpeur confirmé. Il y a quelques fissures mais la majeur partie des voies se grimpent sur prises. La plupart des voies font une longueur mais ils y a aussi de « petites » grandes voies.
Il peut être utile d’avoir quelques carrot bolts pour certaines voies.

Grampians

On y trouve du bloc et des couannes. Beaucoup de sites sont équipés. Il y a beaucoup de quoi faire en couannes pour les grimpeurs dans les niveaux 7 et 8. Dans le niveau 6, on va trouver des voies équipées et des voies en trad.
Malheureusement, le parc national des Grampians a fermé du jour au lendemain plus de la moitié des secteurs d’escalade. L’avenir du site est donc incertains. C’est une grande perte pour les grimpeurs australiens et internationaux que la fermeture d’un des meilleurs sites au monde et on ne peut qu’espérer la réouverture des secteurs au plus vite.

Blue Mountains

Les Blue Mountains offrent un immense choix de voies : falaises équipées, grandes voies équipées (spitées ou carrot bolts) et des voies en trad. On y trouve tous les niveaux. Nous n’avons jamais vu un site avec un si grand nombres de voies, si facilement accessible avec tous les avantages des petites villes proches de Blackheath et Katoomba. C’est vraiment un site incontournable de l’Australie.

Point Perpendicular et Nowra

Ce sont deux sites moins connus internationalement mais que l’on nous a fortement recommandé lorsque l’on a commencé à échanger avec les grimpeurs locaux ou voyageurs. Ils sont tous les deux situés au sud de Sydney. Ils sont idéalement placés sur la route entre Arapiles/Grampians et les Blue Mountains. C’est donc une étape conseillée pour le grimpeur-voyageur. Moins en altitude que les Blue Mountains (1000 mètres), on peut y aller quand les températures commencent à se refroidir.

Point Perpendicular

Ce sont des falaises au dessus de l’eau. Une belle ambiance de grimpe. Le pied des voies s’atteint en rappel. La plupart des voies font une longueur. On trouve de tout : des voies entièrement équipées, des fissures non équipées, des voies mixtes ou des voies sur carrot bolts. Il est incontournable d’avoir quelques bolt plates avec soi pour les relais et environ une 10aine pour grimper des voies sur carrot bolts.
Tous les secteurs ne se valent pas en terme de qualité d’escalade et de rocher. Mais il y a de vrais perles qui sont cachées que l’on trouvera en explorant le site ou à l’aide du topo.

Nowra

On trouvent des voies sportives sur ce site situé dans la ville de Nowra. On y trouve toutes les cotations, quelques bons dévers ainsi que des voies verticales et techniques.
De plus en plus de secteurs sont équipés hors de la ville, par exemple Tianjara Falls.

Pour mieux vous situer, voici la carte des sites ci-dessous :

cartes australie grimpe

Malgré nos deux mois passé en Australie, nous avons eu l’impression de ne pas avoir passé assez de temps sur les sites, surtout à Arapiles, aux Grampians et aux Blue Mountains.
En plus de ces sites, il existe de nombreux endroits ou grimper en Australie par exemple au Mount Buffalo ou dans le Queensland. Il y a donc encore de quoi faire pour une seconde visite.

Enfin, nous voulions dédier cet article à Barbara et James, deux locaux que nous avons rencontrés aux pieds des falaises et avec qui nous avons voyager et grimper durant notre séjour en Australie. Grâce à eux nous avons pu découvrir ce beaux pays. Nous avons pu profiter de leurs conseils et de leurs connaissances sur l’escalade et la nature en Australie.

IMG_6140

Le voyage permet ainsi de belles rencontres et amitiés, surtout lorsque l’on a une passion à partager.

Si vous avez des questions ou des remarques sur l’escalade en Australie, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Un commentaire sur “Escalade en Australie

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :