White Island

Vous êtes vous déjà imaginer marcher dans le cratère d’un volcan actif? Impossible pensez-vous? Pas en Nouvelle Zélande. White island, ce volcan-île situé à 49km de Whakatane, se visite. C’est aussi le volcan le plus actif de Nouvelle Zélande. C’est une occasion unique de pouvoir se promener entre les fumerolles sur un sol aux couleurs et aux formes inédites. Pour ceux qui n’ont jamais été sur un volcan, c’est une expérience de vie à ne pas manquer.
Rassurez-vous ce n’est pas un bain de lave qui vous attend. White Island est un volcan explosif. Il fait beaucoup de fumé, envoie des projectiles. Selon ce que nous avons pu lire dans le Lonely Planet, faire un tour sur l’île n’est pas sans risque (l’agence vous fera d’ailleurs signer quelques papiers pour se décharger des incidants qui pourraient survenir), cependant personne n’est mort depuis que l’île a été ouverte aux touristes.
Pour la visiter nous avons choisi d’y aller en bâteau (des expéditions plus chères peuvent se faire en hélicoptére).


L’île a appartenu à plusieurs propriétaires. Avant qu’on lui ai trouvé son intérêt touristique, certains propriétaires ont voulu l’exploiter pour ses minéraux, notamment le soufre. Trois tentatives ont été réalisées. Toutes ont échouées. On peut voir encore les restes d’une usine, usés par l’acidité ambiante de l’air. D’ailleurs ont la sent cette acidité, elle brûle les yeux et la gorge et l’air sent le soufre. Après avoir résisté, mais dans l’impossibilité de s’empécher de tousser, on met le masque à gaz donner par les guides lors de l’arrivée sur l’île. Ca fume de tous les côtés. Des fumerolles sortent des cheminées jaunes de soufre. Des formations très fragiles dont il ne faut pas trop s’approcher. On passe à côté du lac qui se trouve dans le cratère principal. Le niveau et la tempėrature de l’eau varient (ce jour là elle était à 50°C). En fait c’est même la topographie du cratère qui change au grès des explosions.


Encore un spectacle qui complète notre expérience des volcans avec le Cotopaxi (Équateur), dont nous avons pu approcher le cratère fumant, l’Uturuncu (Bolivie) où nous avons randonné entre les fumerolles de soufre et à Tongariro (Nouvelle Zélande) où on peut apercevoir l’activité volacnique en pleine action autour du cratère rouge.
Mais l’aventure n’aurait pas été aussi extraordinaire si nous n’aurions pas été accompagné par une troupe de dauphins. En effet, au milieu de la traversée en bâteau des innombrables dauphins communs, ont accourus en sautant vers notre bâteau. Ils nous ont montré leur plus belles figures. Un spectacle incroyable et fascinant qui nous a (si ce n’est pas plus) autant plu que la visite a White Island.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :