Résumé Amérique du Sud

« L’Amérique du sud représente une surface immense. Il est important de ne pas être trop ambitieux lors d’une première visite. Décidez quel type de vacances vous voulez et recherchez quels pays pourraient vous intéresser en fonction de cela. Puis décidez d’un itinéraire d’après les places que vous voulez voir et faites en sorte que la distance entre ces points d’intérêt coïncide avec le temps que vous avez à disposition… »

 

Si nous avions bien lu ces phrases écrites dans notre guide de voyage, peut être nous n’aurions pas fait le même voyage. C’est notre première fois en Amérique du sud. Est ce qu’on a été trop ambitieux?

Nous avons voyager de l’équateur au sud de la Patagonie.
Nous avons voulu faire de l’escalade sportive, des grandes voies, du trad et de la haute montagne.
Nous avons voyager avec environ 70kg de matériel alors qu’il est conseillé de voyager léger sur de l’itinérance.
Michel ne connait pas un mot d’espagnol et Estelle n’a pas pratiqué depuis les études…

 

Et pourtant, nous avons réussi à faire tout ce que nous avons prévu avant de partir. Mais la citation est quand même vrai sur un point : on ne peut pas tout faire, on ne peut pas tout voir, qu’importe le temps à disposition. Il faut faire des choix.

Nous avons fait le choix de choisir nos pays en fonction des activités de montagnes donc principalement des pays où passent les Andes. Les mois de novembre, décembre, janvier, février sont parfait pour la Patagonie. En revanche, ce n’est pas la meilleure saison pour le Pérou. Le climat Bolivien étant plus sec, on opte pour un passage dans le pays. Enfin, nous avons choisi l’Équateur car le pays est connu pour ces volcans. Nous étions curieux d’aller admirer quelques cratères. En Équateur, c’est simple, il y a les quatre saisons en un jour, 365 jours par an. Donc la saison n’avait pas beaucoup d’influence pour ce choix.

 

Pour ceux qui prennent ce blog en cours de route, voici un résumé de notre voyage en Amérique du sud.
Notre première étape à été Quito. L’objectif est de se préparer pour l’ascension du Cotopaxi 10 jours plus tard. Cela passe par une bonne acclimatation à l’altitude et une bonne préparation physique. Nous avons choisi des randonnées dans plusieurs endroits pour nous permettre en plus de visiter des lieux différents. Cependant, comme on peut vite perdre du temps dans les transports en Équateur, nous sommes restés dans des sites autour de Quito : Otavalo au nord, Machachi au sud. Les premiers jours ne se passent pas comme prévu car Michel est cloué au lit à cause d’une intoxication bactériale et 40°C de fièvre. Pendant 2 jours, nous sommes donc au téléphone en permanence avec le docteur (le père de Michel en Suisse) pour éviter une visite touristique à l’hôpital d’Otavalo. Mais finalement, après 2 jours de calver, tout rentre dans l’ordre. Après quelques randonnées sur des 4000 (et sous la pluie), nous avons fait notre premier 5000, Iliniza Norte. Bien préparés et avec une météo parfaite, nous avons réussi à atteindre le cratère fumant du Cotopaxi.
Objectif atteint, nous profitons de 4 jours de détente en Amazonie. Enfin, quand même pas entièrement détente car Estelle ce fait piquer par un scorpion. Si ça vous arrive, ne vous inquiétez pas, les scorpions en Equateur ne sont pas mortel (ni dangereux). Elle est toujours là.

 

2ème pays: la Bolivie. L’objectif, cette fois, est de faire nos premiers 6000. Après 4 jours en Amazonie à presque 0 mètres d’altitude, il faut retrouver des globules. Nous partons donc d’abord sur les bord du lac Titicaca, le plus grand lac d’Amérique du sud et le plus haut lac naviguable du monde. Nous faisons encore un 5000 près de la Paz avant de partir faire un tour au salar de Uyuni, combiné à l’ascention du volcan Uturuncu, notre premier 6000. Un c’est bien, mais deux c’est encore mieux. On fini donc notre séjour en Bolivie par l’ascension du Huayna Potosi, sans guide, mais avec beaucoup d’autres ascentionnistes…

 

Après un voyage de 4 jours en bus, nous voilà à Bariloche. Nous sortons nos chaussons et nos sacs de magnésie pour gravir les tours au refuge de Frey. Puis, nous avons grimper autour de Bariloche. De Bariloche, nous avons descendu la Patagonie en nous arrêtant une ou deux semaines sur des sites d’escalade connus : Piedra Parada et El Chalten (Argentine), Cerro Castillo et Valle de los Condores (Chili).

 

Les jours de repos nous avons pu découvrir quelques curiosités touristiques comme les cathédrales de marbres (Chili) ou le Perito Moreno (Argentine).

 


Nous avons découverts des paysages magnifiques.
Et surtout, nous avons fait de super rencontres, qui nous ont permit de partir avec Manu et Bengoa avec la Chanchita dans des coins plus sauvages du Chili et de l’Argentine.

img_2251

Pour reprendre nos aventures, en Amérique du sud, dès le début du voyage, cliquez ici.

Pour visualiser nos principales étapes sur une carte, cliquez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :