El Chalten

« A El Chalten, il y a du vent tout le temps, le jour, la nuit, il ne s’arrête jamais. Il fait beau à El Chalten, mais tu ne peut rien faire dans les montagnes à cause du vent. Tu attends que ça se calme, mais ça continue pendant des jours. Alors tu restes au village et tu brûles ton argent en attendant une météo plus clémente »

On a bien rigolé à ces propos d’un fort grimpeur que l’on a croisé au refuge de Frey. Surtout après nos premiers jours à El Chalten où nous sommes parti faire le Mojon Rojo sans un nuage et sans un souffle de vent.

On a bien rigolé, jusqu’au jour ou le vent s’est installé et qu’il n’a pas cessé pendant plusieurs jours. A partir de ce moment, on a compris aussi qu’à El Chalten, la vie de n’importe quel grimpeur ou montagnard se passe en général plus dans le village même que dans les montagnes. Alors que faire en attendant que la météo soit favorable à une tentative d’ascension? Nous présentons ici quelques solutions pour ne pas tourner au rond dans votre hôtel.

  1. Escalade sportive à El Chalten

Autour d’El Chalten, on peut trouver plusieurs sites d’escalade sportives. La solidité du rocher sur ces différents sites, au mieux, moyenne. Mais c’est toujours mieux que rien  et si on fait abstraction de la qualité du rocher, certaines voies sont belles à grimper. Comme il y a beaucoup de vent, le rocher sèche très vite. Il n’existe pas de topo officiel. Vous pouvez vous faire indiquer les voies auprès des locaux. Sinon, vous pouvez télécharger un topo (en italien) ici.

1.1. La Platea

Nous sommes allés à la Platea, après l’ascension du Mojon Rojo. Étions encore fatigué et un peu d’escalade sportive était un bon programme.

Le site  se trouve à 6 ou 7 kilomètres de El Chalten, sur la route vers le Lago del Desierto. Il est juste à côté de la route, un petit parking permet à quelques voitures de se garer devant.

Sans véhicule, le seul moyen de s’y rendre est à pied et d’essayer de faire du stop. Le succès n’est pas garanti, mais après 40 minute de marche, une grimpeuse locale a eu la gentillesse de nous y déposer. Sinon, il faut prévoir 1h30 à 1h45.

 

 

Vue sur le secteur du bas de la Platea

L’escalade est verticale ou en léger devers avec des bonnes prises et les voies sont assez longues (15-30m). Le rocher est assez sculpté, avec des voies intéressantes et des beaux mouvements. En revanche, le rocher n’est pas toujours très solide. Comme les prises sont couvertes de magnésie on les prends même si on est souvent sceptique si ça va vraiment tenir. Ça fait parti des couennes à el chalten avec du rocher de moins bonne qualité que le granite blanc des sommets.

Des condors ont survolé le site pendant que nous grimpions. Magnifique!

Dans le secteur du bas ont peut trouver de belles voies de résistance dans les niveaux 6c-7a.

Dans le secteur du milieu, on trouve quelques voies autour du 6a

Dans le secteur du haut, le rocher est encore différent de celui du bas avec des voies dans différents styles (notamment avec certaines voies blocs). Par rapport au topo en lien au dessus, il existe 5 nouvelles voies situées à droite du secteur (dernière page du topo). De gauche à droite : 7a+, 7b, 6c, 7a, 6b.

1.2. Vescho Wall

Vescho Wall est le site situé proche du village de El Chalten. Il est idéal pour des occasions spontanées comme après une pluie (le rocher sèche en 5 min) ou lorsque que le vent se calme (mais il faut se dépêcher car cela ne dure jamais très longtemps.
Il y a des voies de résistance assez sympas sur la partie principale de la falaise surtout entre 7a et 7c. A gauche il y a environ 5 voies faciles (probablement dans le 5) et à droite, de nouveau 5 voies entre 12 et 25 mètres entre 5 et 7a probablement.

1.3. Calamar

C’est un secteur qui est complétement protéger du vent et aussi pas mal de la pluie (mais pas les voies qui vont jusqu’en haut de la falaise). En général les voies sont courtes et très bloc sur un rocher compact avec des réglettes et des verticales.

 

 

Il se trouve sur la mème route que la Platea mais est situé un peu plus près du village (quand même 1h15-1h30 à pied). Lorsque fini la forêt, il faut prend un chemin à gauche de la route qui traverse une prairie. Puis, il continue dans la forêt (panneau du parc national) pendant 5 min avant d’arriver à la falaise.

2. Bloc

Si la qualité du rocher des voies sportives n’est pas très haute, le bloc cependant offre un rocher de bonne qualité. Plusieurs secteurs de blocs se trouve autour d’El Chalten dont un derrière la salle de bloc (secteur laguna club andino) et un autre proche du sentier de randonnée pour le mirador du Fitz Roy.

 

 

Estelle dans un des bloc du secteur laguna club andino

Nous avons fait quelques blocs sur le premiers secteurs. On trouve différents niveaux et Estelle a pu testé quelques blocs faciles, dans le 5 jusqu’à 6a+, où les zones de réception étaient plutôt agréables car nous n’avons pas de crashpad.

3. Salle de bloc

Située à côté de la laguna club andino, c’est un grand bâtiment noir sans aucun panneau qui indiquerait que c’est une salle d’escalade. Elle n’est ouverte malheureusement qu’à partir de 16h jusqu’à 22h (du coup, il faut choisir entre la salle ou l’apéro).

IMG_2668

La salle de bloc d’El Chalten

4. Les options « extrèmes »

Enfin, lorsqu’il pleut (et que vous avez déjà fait toutes les voies à Calamar) ou lorsqu’il y a tellement de vent qu’il vous dévie de votre trajectoire pour grimper, il ne reste plus  qu’à prendre votre porte monnaie et d’aller brûler votre argent dans les bars et restaurants de El Chalten.

IMG_2642

Escale dans une wafleria

Pendant les journées de grand vent, chaque pas à l’extérieur sera un challenge et vos sorties bars, le highlight de votre journée. Il existe de nombreux bars et resto à El Chalten, à vous de tester et de vous faire votre avis. Si vous voulez un conseil, la Chocolateria (rue Lago Desierto, 105) est une bonne expérience a tester lorsqu’il y a beaucoup de vent. Il faut alors s’installer au 2ème étage et vous sentirez le vent comme si vous étiez sur le Fitz Roy (en plus confortable et moins dangereux quand même). Ce sera l’occasion d’admirer la déco dans l’esprit escalade et de prendre quelques kilo que vous regretterez lors de votre prochaine grimpe.

Enfin, nous avons aussi fait une excursion de un jour pour aller voir le glacier Perito Moreno dans la journée. Ça se fait s’en problème en 1 jour d’El Chalten, il y a un bus le matin vers 7 vers avec une connexion à El Calafate où on prend une navette pour le glacier Perito Moreno. La navette vous laisse 3 heures sur place, puis tout le monde repart sur El Calafate. Enfin, un bus part de El Calafate pour El Chalten à 21h.

IMG_2636

Le glacier Perito Moreno

Cette option, n’est pas souvent choisi par les voyageurs car El Calafate fait souvent partie d’une étape sur le parcours réalisé par ces derniers. Nous nous ne sommes pas aller plus au sud que El Chalten et ça a constitué en une petite excursion pendant notre séjour de 2 semaines à El Chalten.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :