Escalade en Bolivie

Nous n’avions pas imaginer que nous grimperions en Bolivie. Le pays est connu pour ces paysages, pour ces montagnes avec la Cordillera Real mais pas vraiment pour ces falaises d’escalade. Même si finalement nous n’avons grimpé qu’une journée. Le hasard a fait que nous en avons appris un peu sur le rocher bolivien.

1. L’escalade en Bolivie

C’est lors d’un jour à La Paz, entre 2 destinations, que nous sommes aller à la salle d’escalade de la Cueva, situé dans le quartier Sopocachi, tester si nos bras étaient encore capable de tenir des prises.

Nous y avons rencontré les propriétaires qui nous ont donné pas mal d’infos sur les sites d’escalade en Bolivie.

Proche de La Paz se situe le site de la Arranjuez. Un site de conglomérat avec plusieurs secteurs, facilement accessible avec les transport en commun. Nous sommes allé sur l’un des secteurs que l’on nous a recommandé : la Galleta.

D’autres sites de voies sportives nous ont été recommandés dont Peña et Pomani.

Plus d’informations sur le site de bolivia climbing.

2. La Galleta

Accès au secteur

Prendre un mini bus direction Mallasa (c’est une destination assez courante. On voit souvent le nom du village sur les panneaux placés sur le devant des mini bus). Demander au chauffeur de s’arrêter au parc Bartolina Sisa (20 min). Traverser la route et prendre le sentier qui monte vers les falaises. Marche d’approche : 5 min.

 

Le rocher est du conglomérat et est très bien sculpté ce qui permet une escalade très variée.

Les voies que l’on a fait côté nord font un peu plus que 20 mètres.

Chilcano, 6b : Le long d’une fissure plutôt facile et après deux tiers il faut aller à droite pour finir dans un mur compact, difficile et intéressant.

Ombligo de Merlin, 6b : Tous le temps des bacs et assez raide avec quelques spits espacés. Une super voie.

Les voies au coté sud sont un peu moins longues mais le rocher est beau également.

Chusco, 6b : La ligne évidente de ce mur. Une fissure diagonale avec le passage clé au début de la fissure.

Predator, 6a+ : Une belle fissure assez physique.

Nous n’avons pas fait beaucoup de voies, ni essayé les voies dans des cotations plus dures car en vérité avec l’altitude, nous arrivions en haut de nos voies dans le même état qu’après avoir couru un marathon.

Mais nous sommes content d’avoir pu toucher un peu le rocher et d’avoir eu un rapide aperçu de la grimpe en Bolivie.

 

 

2 commentaires sur “Escalade en Bolivie

Ajouter un commentaire

Répondre à chrwell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :