Serranias almillanis

Afin de s’acclimater avant de tenter des 6000 en Bolivie, nous avons fait quelques randonnées autour de La Paz dont le Sarranias Almillanis.

Le Sarranias almillanis est une montagne de 5100 mètres proche de la capital bolivienne. C’est la plus haute de ce massif.

Nous l’avons choisie car elle offre une belle vue sur le Huayna Potosi mais aussi parce qu’elle est facile d’accès de La Paz avec les transports en commun.

  1. Accès

Il faut rejoindre le terminal de bus de Villa Fatima. Du terminal, il faut prendre le bus en direction de Coroico et lui demander de s’arrêter au barrage de la Laguna Incachaca. Le mieux est de s’arrêter à environ 1 minute après barrage, au niveau d’une petite ferme (maison en pierre) située sur la gauche de la route. Un chemin large part de cette ferme et monte en direction d’un massif.

    2. Itinéraire

Le début de la rando part de 4450 mètres d’altitude. On commence d’abord sur un chemin de 2 mètres de large qui monte en zigzag. Un peu avant la fin de cette route, il y a une bifurcation avec une trace qui part en direction du nord-ouest et qui permet de contourner la grande barre rocheuse qui se dresse devant nous dès le départ de la randonnée. Après avoir contourné ce massif, on marche direction ouest et on arrive sur un col très large à presque 4900 mètres. De là, un lac est visible sur notre gauche et le sommet tout droit. On marche en direction sud-ouest et, au lieu de traverser jusqu’au niveau du lac, on prend un petit couloir de sable qui permet de monter direct et de rejoindre une arête assez large. Celle-ci mène à la pente rocheuse finale du sommet.  La pente finale semble un peu difficile de loin mais il y a des bons chemins avec des cairns qui montent en zigzag. La difficulté ne dépasse pas le T4. Nous avons commencé la rando très lentement, ce qui nous a permit de trouver un bon rythme. Ainsi, nous avons mis 2h20 pour arriver au sommet.

Nous avons pu avoir quelques vues sympas sur les montagnes proches mais pas la grande vue panoramique sur les 6000 à cause des nuages. C’est notre premier 5000 en autonomie. Pas difficile mais il aura fallu un peu de navigation pour trouver le chemin et le sommet est situé dans un coin plutôt sauvage où les chemins ne sont pas indiqué sur Windymaps ou Mapsme.

Après 45 minutes au sommet, nous avons redescendu la pente sommitale puis nous avons pu descendre rapidement dans des petits cailloux vite en direction du lac. Pour faire une boucle, on passe à droite du lac et on rejoint une traversé assez évidente qui mène dans un petit col au sud du massif situé entre le lac et la route.

En arrivant dans ce col, nous nous sommes prit un orage avec de la grêle. Heureusement la pente caillouteuse qui descend vers l’est et rejoint la Laguna Incachaca au niveau du barrage permet de descendre presque aussi vite qu’à ski. Ainsi, après seulement 10 minutes, nous avons fait les 300mètres de dénivelé qui restait à descendre.

Nous sommes rentré en stop à La Paz.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :