Salar de Uyuni

Le salar de Uyuni et le sud Lipez sont des incontournables de la Bolivie. La région est aussi très riche en volcans. Nous avons saisi l’occasion pour combiner les deux : séjour touristique et ascension.

Pour cela nous sommes passés par l’agence Alkaya. Celle-ci est aussi l’agence d’un allemand qui a écrit un topo de randonnée sur la Bolivie que nous avons déjà utilisé durant notre séjour en Bolivie.

Au départ, nous avons demandé pour faire le tour de 3 jours du salar de Uyuni et du sud lipez avec les volcans Tunupa et Uturuncu. Cependant, le prix était beaucoup trop élevé pour notre budget. L’agence nous a alors proposé de faire seulement un volcan pour pratiquement la moitié du prix initial. Nous avons choisi de faire Uturuncu car ce serait notre premier 6000 et que le Tunupa même si c’est un beau volcan très coloré ne se grimpe pas jusqu’au sommet.

Voici un résumé de notre séjour de 5 jours.

Jour 1 :

Les séjours pour le salar commencent tous à peut près à 10h30. On monte dans notre 4×4, avec 2 autres couples et notre chauffeur. Pendant cette matinée nous étions encore un peu septique par rapport au séjour et aux sites visités : le cimetière de trains où il y a beaucoup de monde et le village de Colchani qui est un village qui exploite le sel du salar mais qui profite surtout de cette halte pour vendre des souvenirs.

Mais la suite, avec une pause sur un secteur où on peut voir des geysers (ojos del salar uyuni), et l’après midi dans le désert de sel, est assez incroyable. On a jamais vu un paysage comme celui-là. On a le droit à la pause de séance photos dans le salar puis la visite de l’île Inkahuasi. Une île en roche d’origine corallienne avec cactus énormes. On quitte le salar après avoir admiré le coucher de soleil pour passer la nuit au village de San Juan. Les jours suivants sont également à la hauteur de nos attentes…

Jour 2

Après une halte au niveau de l’ancienne ligne de train au village de Chiguana, on commence à rouler dans un paysage désertique parsemé de volcans colorés. Un des arrêt permet un panorama devant l’un d’entre eux, le volcan Ollagüe. Le site possède un petit musée insignifiant (la plupart des personnes n’y entre pas et nous non plus si on ne nous l’avait pas recommandé), mais qui contient quelles pièces dont une momie d’une fillette de 4 ans qui a été sacrifiée par les incas au sommet du volcan Ollagüe.

La journée continue avec les paysages magnifiques que proposent les différentes lagunes peuplées de flamants roses (lagunas Cañapa, Hedionda, Colorada). Plus tard, l’arbre de pierre et les potentiels blocs qu’il y a autour sont un terrain de jeu où on ne voit pas le temps passer.

Jour 3

On se lève à 5h pour voir les geysers que l’on aperçoit mieux le matin. Puis, on se baigne dans des sources d’eau chaudes, ce qui nous permet de bien nous réchauffer. En effet, pendant tous le séjour, on reste entre 3600 et 4900 mètres d’altitude. Bien qu’il fasse grand beau, il fait relativement froid et il y a beaucoup de vent. On a d’ailleurs souvent aperçu des petites tornades sur le trajet.

On passe devant les lagunas Verde et Blanca et le désert de Dali. Tous ces paysages désertiques semblent vierges et pourtant nous avons pu croiser des vigognes, des renards, des viscachas, des nandus.

Mais le mieux est à garder pour la fin avec la Cuidad Italia Perdida et Valle de los Rocas où notre chauffeur a eu la gentillesse de nous laisser un peu de temps sur ces sites parsemés de tours rochers afin de pouvoir explorer et tester quelques blocs.

Ces deux sites offrent énormément de potentiel mais sont largement inexplorés dû à l’éloignement. En 2017, quelques voies ont été ouvertes à Italia Perdida, principalement en trad mais des spits ont parfois été ajoutés sur les parties où on ne peut pas mettre de protections. Nous avons pu avoir des informations sur ces sites après des locaux, mais après notre visite. La prochaine fois, il faudra emmener les chaussons d’escalade…

Le soir du 3ème jour, on rentre à Uyuni. Nos compagnons de route continuent leur voyage vers d’autres destinations, tandis que nous dormons sur place, avant d’attaquer, le lendemain, la route pour le Uturuncu.

Un commentaire sur “Salar de Uyuni

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :