Rucu Pichincha

Pour notre dernière journée entière en Equateur et après notre séjour en Amazonie, nous avons voulu nous réacclimater à l’altitude avant de monter encore plus haut à la Paz en Bolivie. Nous avons donc décider de faire le Rucu Pichincha, la montagne emblématique de Quito.

Le Rucu Pichincha est un volcan de 4696 mètres qui surplombe la ville de Quito. Un téléphérique qui part de la ville monte jusqu’à 3947 mètres. De là un promontoire permet d’admirer la vue sur Quito et, lorsqu’ils ne sont pas dans les nuages, plusieurs volcans emblématiques de l’Equateur.

Derrière la station du téléphérique et en passant par une petite chapelle, commence le chemin pour le Rucu Pichincha. Le chemin principal part sur la droite et suit une arête. Nous avons fait une variante en passant par la gauche par une petite quebrada (vallée) avant de rejoindre l’arête avec le chemin principal à 4170m. Dès les premiers pas, nous avons déjà remarqué que la marche en altitude était plus dure après les 4 jours en amazonie à seulement 200m.

 

Nous avons continué sur la deuxième partie de l’arête qui est large et facile (T2) jusqu’à une bifurcation. La voie normale fait une longue traversée dans les pentes nord-est, puis monte péniblement par une piste de sable avec les derniers 50 mètres plus raides où il faut utiliser un petit peu les mains (T4). Cela sera notre chemin pour la descente. Au lieu de ça, nous avons directement attaqué la belle arête rocheuse sud-est qui monte directement au sommet. C’est une ligne évidente mais aussi bien raide avec des passages d’escalade modérés.

Après un début plutôt facile (T4+) on arrive sur une partie raide et bien rocheuse. Nous avons hésité pour une attaque directe sur l’arête (cela aurait été probablement mieux et moins expo) mais nous nous sommes laissé tromper par des traces dans la pente à droite de l’arête ce qui nous a obligé de faire un passage assez difficile avant de rejoindre l’arête ; un couloir glissant avec de la boue, une traversée assez expo et finalement un mur de 10 mètres presque vertical (III) au dessus du vide. C’était la limite de ce qu’on pouvait faire sans la corde. Nous sommes ensuite arrivé au Paso de la Muerte qui, contrairement à ce qu’indique son nom, est un col sympa avec un peu d’herbe. Après une partie moins dure (T5,I, pas soutenu) le deuxième passage clé était une traversée et une petite arête aérienne avec de l’escalade en II+. Puis, c’est la fin des difficultés. Ensuite, il faut naviguer encore en peu pour trouver le chemin entre quelques tours. Les derniers mètres sont de la marche dans le sable.

 

Nous sommes arrivé au sommet dans les nuages, comme souvent en Equateur. Mais le reste de la montée avait été plutôt beau.

Nous avons mis 2h40 pour la montée. Après 25 minutes sur le sommet nous sommes redescendu par la voie normale sans problème en 1h30 environ. Sur les 15 dernières minutes nous nous sommes pris un gros orage mais heureusement nous étions presque arrivés à la station.

La course est une belle traversée mais qui pourrait être limite sans l’utilisation de la corde. C’est aussi une belle montagne dont on a eu la chance de pouvoir l’apercevoir quelque temps.

2 commentaires sur “Rucu Pichincha

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour, votre récit relate des passages exposés de type « escalade » et je crois que vous avez emprunté un chemin alternatif. Est-ce que l’itineraire principal est aussi exposé ?

    J'aime

    1. Bonjour, nous avons en effet emprunté un chemin alternatif qui est exposé et ou il faut pouvoir escalader. L’itinéraire principal n’est pas aussi exposé. Il est faisable si on est un randonneur confirmé. La fin est plus difficile. D’après nos souvenirs, il faut d’abord monté une pente sableuse assez pénible jusqu’à un col. Pour la partie finale, il faut trouver son chemin entre les rochers et parfois utiliser les mains. Je dirais que c’est niveau T5, si vous connaissez cette échelle pour les randonnées.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :