Randonnées autour d’Otavalo

Vous ne trouvez qu’il n’y a que des articles sur la culture depuis le début du voyage? Heureusement, On va pouvoir vous proposer un peu plus de nature en vous décrivant deux randonnées que nous avons fait ces derniers jours depuis la ville d’Otavalo. Ce sont deux randonnées accessibles, à faire à la journée, facile à organiser et qui peuvent se faire en autonomie.

  1. Le tour de la lagune de Cuicocha

1.1. Information sur le lieu

Au pied du volcan Cotacachi. La lagune de Cuicocha est un ancien cratère de ce dernier. Les deux îlots situés en son centre proviennent de petites éruptions qui ont suivit l’éruption principale.

1.2. itinéraire

Le chemin est très évident. Il n’y a aucune difficulté technique. Le tour peut se faire en baskets. Il fait 14km et pas plus de 500 mètres de dénivelé en cumulé. On marche entre 3100 et 3450 mètres d’altitude. Le tour est annoncé 5h. C’est effectivement ce qu’on a mis avec 3 pauses pique-nique, une séance de révision d’espagnol pendant une demi-heure et un retour sur nos pas pour remonter des escaliers dans le but de nous entraîner encore un peu physiquement avant nos prochaines ascensions.

1.3. Pour y arriver

Nous avons pris le taxi d’Otavalo jusqu’à la lagune (10$). On a mis 1/2 heure avec un chauffeur pas très pressé. Nous avons pris son numéro de portable afin d’être flexible pour l’heure de retour.

 

 

 

2. Le Fuya Fuya

2.1. Information sur le lieu

Le Fuya Fuya est un volcan éteint formé de deux sommets (est et ouest). Le rocher n’est pas volcanique mais plutôt granitique et bien structuré (On a trouvé un bloc au sommet).

2.2. itinéraire

Le chemin est marqué et passe dans des pentes herbeuses qui deviennent plus raide lorsque que l’on commence a attaquer le sommet. Malgré le brouillard on a pu profiter de nos premières impressions de la montagne en Equateur. On a pu tester nos pantalons de pluie dans l’herbe mouillée. Très utiles!

On arrive, après une dernière partie sur l’arête sommitale, au sommet est en 1h25. Une descente raide mais avec des bonnes terrasses et un passage sur du bon rocher (T4), nous permet d’atteindre le col. Lors de la remonté vers le sommet ouest, on a choisi une variante coté sud mais très proche de l’arête et on gravi une fissure intéressante (II+) de 8 mètres environ. On arrive dans un mini-col (il serait plus facile d’arriver ici du coté nord et d’éviter la fissure) et 3-4 minutes plus tard on a atteint le sommet ouest (4279m) après 1h45 de montée.

Pour la descente, on retourne au niveau du col entre les deux sommets. Un chemin descend directement du col et rejoint plus loin le chemin de montée du sommet est.

2.3. Pour y arriver

Prendre une camionetta d’Otavalo à la lagune de Mojanda (30 min – 15$ l’aller). Nous avons convenue d’une heure de retour avec le chauffeur pour venir nous chercher car ça ne capte pas toujours bien à côté de la lagune.

 

 

Concernant la sécurité, nous avions pas mal d’appréhension car notre topo signalait qu’il y avait eu des attaques sur des touristes à ces endroits. En arrivant en Equateur, on nous a renseigné que la sécurité c’était beaucoup améliorée ces dernières années  mais que la réputation du pays souffrait encore de ces histoires anciennes. Notre topo date de 2010. D’après notre propre expérience, nous n’avons ressenti aucune insécurité sur ces deux endroits.

Pour nous aider, nous avons toujours utilisé Windymaps où on trouve la plupart des chemins de randonnées de beaucoup de pays.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :