Giswilerstöcke

Après une semaine à travailler sur la préparation du voyage, à passer des téléphones avec les assurances, à essayer de résilier des contrats… alors que la météo annonçait en ce vendredi la plus belle journée de la semaine, nous avons décider au dernier moment de partir en montagne.

Comme la matinée était déjà bien entamée, nous ne pouvions pas vraiment faire un gros projet, ni partir très loin de la maison. Nous avons donc choisi d’aller aux Giswilerstöcke et d’enchaîner plusieurs sommets. Michel avaient déjà fait les sommets et nous étions aussi monté une fois avec des amis au Rossflue nord. Pour faire quand même quelque chose de nouveau, Michel a repéré une monté reliant Fluonalp au Rossflue sud.

Nous sommes donc partis de Fluonalp où il est possible de laisser la voiture au niveau du restaurant Fluonalp-Beizli. On commence la randonnée en suivant la route goudronnée vers le sud mais au lieu de suivre le chemin de randonnée, on coupe sur la droite au niveau du premier virage et on monte sans chemin dans les pentes herbeuses, côté nord de la rivière et en direction du col de Chringe.

A environ 1800 mètres d’altitude, on tourne en direction de la face sud de Rossflue. De là, on peut voir une rampe herbeuse assez raide qui se dessine de façon évidente dans la paroi rocheuse. C’est cette rampe qu’il faut emprunter afin d’atteindre le sommet. Le terrain pour y arriver est pénible car raide, passant soit sur des petits cailloux qui glissent sous les pieds ou sur l’herbe.

Arrivé au pied de la rampe, on part un peu dans l’herbe sur la droite puis on fait une traversée sur les rochers vers la gauche avant d’attaquer sur la rampe. Ensuite, le terrain est un mélange d’herbe et de rochers en pente raide. On passe parfois en mode 4×4, s’aidant des mains pour avancer dans ce terrain plutôt sérieux. Vers le haut, la rampe devient de plus en plus étroite pour former un couloir qui débouche sur le col. Du col, le sommet n’est plus qu’à quelques mètres. C’est le premier sommet de notre randonnée, le Rossflue sud.

Le chemin entre le Rossflue sud et le Rossflue nord passe par une arête rocheuse en avec quelques pas d’escalade (difficulté en T5, I).

A partir du Rossflue nord, le terrain est plus facile et le chemin évident, on redescend vers le col de Furgge, puis on part sur un chemin de randonnée vers le Schafnase, le 3ème sommet.

Du Schafnase vers la pointe 1940 des Giswilerstöcke, il faut faire une traversée sur rochers avec quelques passages de grimpe facile.

Enfin, on rejoint la dernière pointe à 1824 par un bon chemin de randonnée qui finit dans la forêt.

La descente continue sur ce même chemin qui mène jusqu’au parking du restaurant deFluonalp.

La boucle est bouclée.  Le tout est une belle randonnée de 740 mètres de dénivelé et 6,5km de distance avec une vue magnifique allant des pré-alpes centrales à l’Oberland Bernois. Avec un départ vers 15h, quelques pauses et un dîner sur le Schafnase, nous avons pu profiter des lumières du coucher de soleil.

Un commentaire sur “Giswilerstöcke

Ajouter un commentaire

Répondre à chrwell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :