Mauerläufer, une Grande voie dans le Jura

Avant de partir à l’autre bout du monde, il nous reste quelques mois pour profiter encore des montagnes Suisses. Et après avoir fait un tour dans les Grissons. On prend ici l’autre direction pour atterrir dans les montagnes jurassienne du canton de Soleure. On passe du granite au calcaire mais on reste sur le thème des grandes voies. Car même si nous n’en avons pas fait beaucoup cette année, on s’y est remit ce weekend et on a bien apprécié.

La voie en question s’appelle Mauerläufer, elle se situe sur le secteur Turm sur le site de Balmflue. Le secteur porte bien son nom car il s’agit vraiment de grimper sur une tour bien définie. Le style de la voie est plutôt soutenu et aérien ce qui n’est pas très fréquent pour le Jura. En effet, il est plus fréquent de grimper sur des arêtes ou des voies avec beaucoup de terrasses.

La tour comprend 5 voies (il est possible de faire des variantes). Mauerläufer, la voie que nous avons choisie, contient 5 longueurs en 6a+ max. C’est une voie bien équipée sur du beau calcaire solide et structuré. Les cotations sont plutôt correctes à part la 1ère longueur qui est noté 5b+ mais qui vaudrait un bon 6a+. Le style de la voie est plutôt soutenu et aérien ce qui n’est pas très typique pour le Jura. En effet, il est plus fréquent de grimper sur des arêtes ou des voies avec beaucoup de terrasses.

 

Pour arriver au pied de la Turm, il est nécessaire de passer par les Südwände, une approche qui varie entre escalade et terrasse. Il s’agit de quatre « murs » d’escalade à passer qui représentent 4 longueurs dans le 4 ou le 5 en fonction des variantes choisies.

Au final, l’enchainement des Südwände et de la Turm permet d’arriver sur un joli sommet assez étroit où on peut frôler les parapentes lorsque les conditions sont bonnes pour voler ce qui était le cas de ce jour-là.

Pour la descente, il est possible de rejoindre un chemin de randonnée. Pour cela il suffit de déescalader à partir du sommet de la tour quelques mètres. On rejoint ensuite à pied une pente raide que l’on remonte jusqu’à atteindre un sentier d’arête.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :